top of page

 

Les membres du Conseil d'administration

Les membres du bureau

Aurélie Penaud

Présidente

Maître de conférences

aurelie.penaud@univ-brest.fr
Laboratoire Geo-Ocean (UMR6538 CNRS-UBO-Ifremer-UBS) de l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM-UBO, Université de Bretagne Occidentale) : https://www.geo-ocean.fr/
Mes recherches consistent en l’étude multi-proxies de carottes sédimentaires pléistocènes et holocènes, prélevées dans des environnements côtiers à océaniques francs (essentiellement dans les Bassins Atlantique et de la Méditerranée occidentale), afin de décrypter les mécanismes de forçages impactant les écosystèmes marins et continentaux et avec pour principal outil les kystes de dinoflagellés (dinokystes).

 

​Anne-Laure Daniau
Vice présidente

Chargé de recherche CNRS

anne-laure.daniau@u-bordeaux.fr
Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux (EPOC), UMR 5805 CNRS-Université de Bordeaux-EPHE 
Ses recherches portent sur les relations incendies, végétation et climat au cours du Quaternaire, en utilisant le proxy microcharbon (particule microscopique produite lors de la combustion de la végétation) préservé dans les séquences sédimentaires marines.

 

​Vincent Montade

Trésorier

Chargé de recherche CNRS (Institut des Sciences de l’Évolution de Montpellier)

vincent.montade@umontpellier.fr

L’objet principal de mes recherches consiste à reconstruire l’histoire des environnements terrestres afin d’évaluer leurs évolutions futures. Spécialiste en paléoécologie du Quaternaire, mes recherches actuelles se concentrent sur les écosystèmes végétaux de l’Hémisphère sud et plus particulièrement sur les écosystèmes tropicaux aussi bien d’Afrique que d’Amérique du Sud. A partir de l’analyse pollinique de séquences sédimentaires combinée une approche multi-indicateur et pluridisciplinaire, j’étudie la dynamique passée de ces écosystèmes ainsi que leurs mécanismes de réponses face aux changements environnementaux naturels et anthropiques.

Erwan Messager 

Secrétaire

Chargé de recherche CNRS au Laboratoire EDYTEM (Environnement Dynamique et Territoire de la Montagne) au Bourget du Lac

erwan.messager@univ-smb.fr

Mon travail consiste en la reconstruction de la végétation et des pratiques agropastorales passées à partir de l’analyse pollinique de séquences lacustres et tourbeuses. Pour améliorer les reconstitutions paléoécologiques, l’analyse du pollen est aussi combinée à l’analyse d’autres marqueurs tels que les phytolithes ou l’ADN sédimentaire. Cette approche, conduite dans le cadre de travaux pluridisciplinaires (paléoécologie, archéologie, paléoclimatologie, limnologie…), est principalement appliquée aux milieux de montagne (Caucase, Alpes…).

Les membres du conseil

Isabelle Jouffroy-Bapicot

Ingénieure de recherche CNRS (Laboratoire Chrono-environnement UMR 6249 CNRS-Université de Bourgogne-Franche-Comté)

isabelle.jouffroy@univ-fcomte.fr

Ses recherches portent sur la construction et l'histoire des socio-écosystèmes d'après l'analyse des grains de pollen et autres microfossiles non-polliniques (restes fongiques, algues...) conservés dans les sédiments lacustres et palustres, ou en contexte archéologique.

Laurent Marquer

​Chercheur

Département de Botanique, de université d'Innsbruck, Autriche: https://www.uibk.ac.at/botany/index.html.en.

laurent.marquer@uibk.ac.at
Mes recherches consistent à étudier et quantifier les interrelations passées entre les changements du couver végétal, du climat et des activités humaines sur des échelles locales à continentales, en particulier en Europe et en Asie. Mon expertise est la reconstitution des paysages passés par la modélisation des données polliniques.

Jonathan Lesven

Doctorant au laboratoire Chrono-Environnement, UMR 6249 Université de Bourgogne Franche-Comté & Institut de Recherche sur les Forêts, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Québec, Canada

jonathan.lesven@univ-fcomte.fr

Mes travaux de thèse portent sur la reconstruction de la dynamique des feux, du climat et de la végétation à partir de différents indicateurs (macrocharbons, capsules céphaliques de chironomes et grains de pollen) dans les forêts boréales de l'Est du Québec et du Labrador, à partir de l'étude d'un transect Nord-Sud de carottes sédimentaires lacustres.

Coralie Zorzi

Chercheuse postdoctoral

Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux (EPOC), UMR 5805 CNRS-Université de Bordeaux-EPHE 

coralie.zorzi@u-bordeaux.fr

Mes intérêts de recherche portent sur la reconstitution des changements atmosphériques et océanographiques dans les régions du Pacifique, ainsi que sur l'identification des forçages climatiques à l'origine de ces variations. Je possède une double expertise en palynologie qui combine l'analyse des grains de pollen asiatiques et l'étude des dinokystes plio-quaternaires. 

Yannick Miras

Ingénieur de Recherche au CNRS, je  travaille au laboratoire "Histoire Naturelle de l'Homme Préhistorique" (UMR 7194 / CNRS / MNHN).

yannick.miras@mnhn.fr

Je suis palynologue et archéobotaniste. Je m'intéresse à l'analyse des grains de pollens, des spores, des microfossiles non-polliniques et des méso-charbons provenant de différents contextes : séquences naturelles (par exemple, lacs, tourbières, paléochenaux) et structures et artefacts archéologiques. Les objectifs spécifiques de ma recherche sont l'étude de l'évolution des paysages végétaux et du cadre paléoclimatique, des comportements de subsistances et des pratiques des sociétés passés (gestion des plantes sauvages et domestiques, agro-sylvo-pastoralisme) et des héritages écologiques induits sur la biodiversité et les dynamiques écosystémiques au cours du Pléistocène et de l'Holocène.

bottom of page